5 questions à Gary Lawrence

On pose 5 questions à Gary Lawrence, collaborateur au Devoir, blogueur Voyage de L’actualité et recherchiste pour les Microguides UNIQUE.

photo gary

JE NE PARS JAMAIS SANS …
Une panoplie de sourires, sésames universels qui finissent par ouvrir toutes les portes, même dans la plus reculée des ex-républiques soviétiques.

JE POURRAIS Y VIVRE …
L’île de la Réunion, Buenos Aires, Melbourne, Portland, la Corse, les îles de la Madeleine, et à bien des endroits dans le sud de la France, à condition d’avoir les Alpes ou les Pyrénées dans un proche rayon.

J’Y MANGERAIS TOUS LES JOURS …
Bangkok, capitale mondiale de la bouffe de rue.

J’AI DÉJÀ FAIT …
Roulé sans le savoir dans la voiture d’un trafiquant de drogue aux États-Unis; visité le domaine d’Emir Kusturica avec lui en Serbie; fait ronronner un guépard en le caressant en Afrique du Sud; trinqué avec Eddie Murphy dans un bar de Hong-Kong; porté le kimono pendant trois jours à Kyoto; failli me noyer en plongée aux Fidji; croisé un des fils Khadafi avec Ben Johnson au manoir Richelieu; fait escale à Paris pour rentrer à Montréal au départ de la Martinique; dormi à la belle étoile dans le désert du Ténéré; fabriqué mon propre parfum à Grasse; remis un cadavre dans son tombeau à Madagascar.

JE N’AVOUERAI JAMAIS, MÊME SOUS LA TORTURE QUE …
Lorsque j’étais pré-ado, je rêvais davantage du jour où j’aurais une Karmann-Ghia décapotable ou une Jaguar XKE que de partir en voyage autour du monde. Depuis, j’ai foulé du pied les sept continents et je conduis une Corolla.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s